rageoir

 


 

001

j’ai ligaturé à mes yeux la lame du rageoir

 

002

je refuse en bloc toutes les formes de divinité – et en bloc de ciure (ou cire) elles fondent, du moins déliquescent et plombent

l’ozone

003

quand auront enfin fondu les dernières plumes des derniers oiseaux

et qu’il restera de l’humain le substitut d’un cri

quand tous les immeubles auront crevé comme les sales vieilles ampoules enceintes qu’ils sont

et que le monde puera l’huile essentielle de désordre

on pourra chanter

 

004

PHEDRE : J’ai pris ton sexe dans ma bouche, il avait un goût de cendres.

HIPPOLYTE : C’est la surveillance.

LE DRONE (riant aux éclats) : 01101000 01100001 01101000 01100001

 

005

Tous les paysages de la pensée sont des gels de passage. Les cimes dégèlent et toujours se désintègrent comme du sucre dans la mer.

Nous sommes tous le dépotoir des futures idées mortes.

 

006

Ne lisez pas Chaosmose, ça parle de psychologie inversée.

 

007

Toute architecture est, par définition, brutale.

 

008

cruci-fiction

 

009

je peine à trouver de la poésie dans tout ça

je sais que toi aussi

vois-tu en quelque endroit du monde

quelque chose qui soit beau ?

quelque chose qui soit libre ?

 

l’univers ne parle aucune langue

nos faces sont vierges et nos atomes en graphite

nous sommes quantiques

mais il nous reste les mots

et empiler le vide jusqu’à déborder d’être

 

011

j’ai une mise en crise de la vérité dans les tripes