la lecture est une participation / une collaboration mentale et sonore et pleine de rythmes que les textes ignorent eux-mêmes posséder / anthropie se propose de lire elle-même ses textes : des lectures cinétiques / ces lectures imposent une interprétation et libre à vous de les fuir / reste le possible / l’architecture mentale de la possibilité